31/05/2021

Partager :

Quels sont les points principaux pour choisir son ERP BTP ?

Plus que primordial pour le développement d’une entreprise, un ERP ou progiciel de gestion intégré représente les fondations du système d’information.

Sa mise en place nécessite une réflexion globale en amont parfois oubliée des chefs d’entreprises. Souvent, seul le prix représente le critère de choix d’un ERP. Pourtant ne retenir que le prix comme seul élément de choix de son outil de gestion et de l’éditeur qui le mettra en place, amène souvent à l’échec de son projet et coûte finalement beaucoup plus cher à l’arrivée.

Pourquoi le prix ne doit pas être le seul critère de sélection de son prestataire et quels sont les autres arguments à prendre en considération dans le processus de sélection d’un ERP de gestion pour le bâtiment et les travaux publics ?

En réalité il existe une multitude d’éléments à prendre en compte et cela va dépendre surtout de vos attentes.

1 – La connaissance de votre métier (et bien souvent de vos métiers) :

Ce 1er point semble naturel et pourtant combien d’ERP qualifiés de « verticaux » s’appuie sur un ERP généraliste du marché sur lequel l’éditeur est venu positionner une couche métier à l’occasion d’une opportunité d’affaire.

Si cela peut paraître rassurant (renommée de l’éditeur), finalement ce choix s’avère très risqué pour la réussite de votre projet. En effet il est très compliqué et très couteux pour un éditeur de maitriser plusieurs métiers et de financer parmi ses équipes des experts dans tous les domaines d’activités.

De plus l’ERP n’a pas été imaginé dès l’origine pour répondre à des problématiques très précises comme par exemple dans le BTP, la gestion des situations de travaux, de la cotraitance ou encore la gestion des SEP (société en participation).

Cette mauvaise connaissance de vos métiers, engendre régulièrement une mauvaise compréhension de vos besoins qui se solde toujours par un échec à plus ou moins long terme. Qui plus est, il y aura toujours plus de développements spécifiques à mettre en place, avec les risques qui en découlent et un prix très loin de l’enveloppe financière prévue au départ.

Choisir un éditeur compétent dans vos domaines d’activités comme peut l’être LSE, c’est d’abord s’assurer d’une bonne expertise métier et d’un savoir-faire fonctionnel en total adéquation avec vos attentes. Mettre en place un progiciel intégré de gestion verticalisé comme Tiamp (dédié exclusivement au BTP), c’est également réduire fortement les risques de mise en place et diminuer le délai de mise en production.

Enfin, faire confiance à un éditeur spécialisé c’est aussi profiter régulièrement des évolutions de l’ERP qui seront toujours en adéquation avec vos attentes.

2 – La richesse ou la profondeur fonctionnelle de l’ERP

L’ERP de gestion que vous allez choisir doit proposer une palette fonctionnelle riche pour être capable de répondre à l’ensemble de vos processus métiers.

Ce n’est pas à l’entreprise de s’adapter mais à l’ERP.

Evidemment il est rare qu’un ERP réponde à 100% des besoins exprimés par l’entreprise. Mais entre un besoin de personnalisation d’une édition et/ou d’un tableau de bord et la nécessité de développer tout un processus, le risque n’est pas le même.

C’est pourquoi choisir un éditeur présent sur votre écosystème professionnel depuis de nombreuses années avec un ERP dédié est très important. Il sera plus à même de comprendre vos besoins et d’apporter les personnalisations demandées plus facilement.

L’ERP Tiamp par exemple est pensé depuis le début de son développement pour être capable de s’adapter et d’accompagner les entreprises du bâtiment et des travaux publics dans leurs demandes d’évolutions sans faire du spécifique pour autant.

Répondre aux besoins des entreprises, mais rester dans le cadre du standard en conservant pour tous les développements une compatibilité ascendante avec les versions futures. En ce faisant, on élimine les risques liés aux spécifiques et c’est beaucoup plus facile à maintenir.

Pensez modularité

Un ERP modulaire sera capable de vous accompagner sur le long terme quand vos besoins évolueront mais vous permettra également d’investir au début uniquement sur vos besoins principaux sans pour autant s’engager sur la totalité des modules proposés.

Et mobilité

Optez également pour une suite logicielle qui vous propose d’accompagner les utilisateurs sur les chantiers. Aujourd’hui, il est primordial de pouvoir récolter l’information directement à la source. Saisir le rapport de chantier sur tablette et/ou smartphone directement sur le chantier supprime toutes les sources d’erreurs, évite la ressaisie et permet de suivre ses tableaux de bord en temps réel.

Avec Tiamp mobilité, vous pouvez par exemple saisir l’ensemble de vos pointages de main d’œuvres et de matériels, et gérer l’ensemble de votre chaine achat (de la consultation à la réception) directement depuis un support mobile.

La crise sanitaire actuelle a bouleversé notre organisation du travail.

Beaucoup de collaborateurs se sont retrouvés en télétravail du jour au lendemain. Pensez à vérifier que votre futur partenaire propose également une solution d’hébergement dans le Cloud (attention héberger dans le Cloud ne veut pas dire acquérir ses licences en SAAS) ou à minima la possibilité de se connecter à votre ERP via un VPN en s’appuyant sur des technologies comme Citrix™ ou RDS™

Un ERP ouvert vers les autres

Un autre point important à vérifier est la capacité de l’éditeur à communiquer avec les autres logiciels. Un ERP aussi puissant soit-il ne peut pas être bon partout.

LSE par exemple, a développé un réseau de partenaires capables de vous accompagner aussi bien dans la dématérialisation de votre processus achat que dans la mise en place d’outils liés à la business intelligence c’est-à-dire dans l’exploitation de toutes vos données quelle qu’en soit la source.

3 – Qu’en pensent vos équipes ?

Souvent oubliée pendant la phase de réflexion et encore plus pendant la phase de sélection, la participation des futurs utilisateurs est pourtant un élément majeur dans la réussite de votre projet et souvent, la principale cause d’échec.

Pourtant si vous souhaitez que votre nouvel ERP de gestion soit adopté et utilisé par l’ensemble de vos collaborateurs, il est préférable de leur en parler bien en amont. L’idéal étant de faire intervenir des référents par services (Chiffrage, Achats, Contrôle budgétaire de chantier etc.) pendant la phase de rédaction d’expression des besoins, et mieux encore de les faire participer aux démonstrations de l’éditeur.

Vos collaborateurs vont travailler au quotidien avec le nouvel ERP de gestion. Il est donc stratégique pour l’adoption de celui-ci qu’ils participent au choix et qu’ils partagent leurs attentes.

4 – La qualité de l’accompagnement et le service proposé

Trop souvent négligé au profit du prix, c’est pourtant la capacité de l’éditeur à vous accompagner dans le temps qui fera la réussite de votre de projet.

Et finalement qui favorisera l’appropriation de l’ERP par les utilisateurs.

La plupart du temps derrière un prix considéré comme pas cher se cache une fois signé, une multitude de travaux supplémentaires. Pire encore, une fois en production l’éditeur est aux abonnés absents quand il s’agit de vous répondre rapidement, d’apporter un correctif fonctionnel bloquant ou tout simplement de répondre à vos questions.

Quoi de plus contrariant dès lors que vous vous êtes engagés, que de se rendre compte que le consultant qui doit vous accompagner ne présente pas l’expertise nécessaire (produit et métier).

Chez LSE, nos équipes connaissent bien les métiers de la construction et des travaux publics. La plupart d’entre eux sont passés par un service de chiffrage ou de conduite de travaux avant de nous rejoindre. L’un des points forts qui revient régulièrement de la part de nos clients est notre disponibilité et notre capacité à être présent à vos côtés en cas de difficultés rencontrés dans le cadre de l’utilisation de Tiamp

Investir dans la mise en place d’un ERP c’est faire un choix engageant à minima pour les 10 ans à venir.

Autant être bien accompagné.

5 -Le prix

L’installation d’un ERP de gestion représente un réel coût financier. Mais comme écrit en introduction s’arrêter uniquement sur le coût pour faire son choix peut s’avérer finalement très dangereux.

La connaissance de votre métier, la richesse fonctionnelle de l’ERP, la validation par vos équipes et la qualité de l’éditeur à vous accompagner dans le temps sont des critères bien plus importants.

Pensez investissement global !

Enfin l’un des postes budgétaires le plus oublié dans la mise en place d’un ERP de gestion est la formation des utilisateurs. On croit à tort que l’on va pouvoir se débrouiller tout seul et l’on passe à côté de toute la puissance de l’ERP.

Investir sur la formation c’est s’assurer une utilisation sereine de l’outil par vos utilisateurs. C’est transformer vos collaborateurs en véritable experts de votre ERP et in fine c’est leur faire profiter de toute la puissance proposée par l’ERP pour ainsi rentabiliser votre investissement.

Vous souhaitez en savoir plus sur notre savoir-faire et notre expertise, découvrez Tiamp l’ERP de gestion pour le BTP.